Viau, Théophile de - Les œuvres du sieur Théophile, Divisées en trois Parties. De l'immortalité de l’âme - 1662

Description
Viau, Théophile de - Les œuvres du sieur Théophile, Divisées en trois Parties. De l'immortalité de l’âme - 1662
Littérature, Ouvrages de référence, Reliure - Quantité : 1 - Livre


Rare édition ancienne des Œuvres de Théophile de Viau (1590-1626),
donnée par Georges de Scudéry, qui en a signé la préface, imprimée en petits caractères.

Contient " Au lecteur" , " Le tombeau de Theophile, "Le traicté de l'immortalité de l’âme" " Oeuvres poétiques" ...

Bien imprimée, texte agrémenté d'ornements gravés sur bois.

Reliure d'époque en plein veau brun, dos à nerfs orné d'un riche décor doré dit " à la grotesque".



" Théophile de Viau est le poète le plus lu de son époque, un poète épris de liberté, désireux de vivre comme il l’entend et d’écrire selon sa fantaisie, poussé par son tempérament et non corseté par les règles " (Lagarde et Michard – Hatier).

" Ses « Œuvres poétiques » connaîtront au XVIIe siècle un succès tel que la gloire de Malherbe même en pâlira. Le meilleur Théophile est-il dans la prose dépouillée des lettres, de l’ « Apologie au roi », de la nouvelle latine « Larissa », des « Fragments d’une histoire comique », ou bien dans le lyrisme flamboyant de ses tragédies, « Pasiphaé » et « Pyrame » et « Thisbé » ? Plus musical que Racan, plus robuste que Tristan, l’oiseau Théophile traverse plus heureusement les siècles qu’il n’a fait son temps." (Dictionnaire des Auteurs, A. Duminaret).

"Après une longue période de purgatoire et bien qu’il fût très lu de son vivant, Viau fut redécouvert par Théophile Gautier qui le plaça au Panthéon des poètes. Outre sa poésie, on retiendra la traduction très libre, en vers et prose du Phédon de Platon sur l’immortalité de l’âme, et la fameuse tragédie de Pyrame et Thisbé. Son recueil licencieux Le Parnasse satyrique le conduisit à la prison et à marcher pieds nus devant Notre-Dame pour y être brûlé mais sa sentence fut commuée en arrêt d’exil perpétuel. Sa condamnation pour outrage aux mœurs fit grand bruit parmi les intellectuels du temps."

Théophile de Viau

Les œuvres du sieur Théophile, Divisées en trois Parties. La première, Contenant l’Immortalité de l’Ame, Avec plusieurs autres pieces.
La Seconde, les Tragedies.
La Troisieme est, le Recueil de toutes les pieces qu’il a faictes pendant sa prison


Revues, corrigées & mises par ordre en cette dernière édition de plusieurs fautes notables.

Partis, Nicolas Pepingué 1662, 2 parties en volume in-12 de 14.5x 8.5 de 239, 250 complet

Volume solide, cuir frotté sans gravité, en bonne condition générale, le dos demeure décoratif. Intérieur en bonne condition de fraicheur, quelques traces de manipulations, plusieurs notes manuscrites ( anciennes) au début: au verso du titre et dans la marge des pp de la préface et de l'" épître au lecteur". Vignettes bibliographiques sur l'édition de 1661 collées sur la garde au début. Un gribouilli sur la garde in fine.



Poids: 600 g

Informations du lot
Object
Livre
Nombre de livres
1
Sujet
Littérature, Ouvrages de référence, Reliure
Auteur/ Illustrateur
Viau, Théophile de
Titre du livre
Les œuvres du sieur Théophile, Divisées en trois Parties. De l'immortalité de l’âme
État
Bon état
Année de publication de l’ouvrage le plus ancien
1662
Édition
1ère édition
Langue
Français
Langue originale
Oui
Reliure
Cuir
Nombre de pages
489
Dimensions
14.5×8.5 cm
Pas encore inscrit(e) ?
En créant gratuitement votre compte Catawiki, vous pourrez faire des offres sur n’importe lesquels de nos 65 000 objets d’exception proposés en vente chaque semaine.
ou Connectez-vous