Avant de pouvoir faire une offre, Connectez-vous ou Créez votre compte gratuit.

Désolés, ce lot est fermé !

Adriaan Teyler Van Hall et Engel Van de Stadt - Lettre à son Excellence Marmont Commandan l'Armée Impériale française et batave - 1805

Adriaan Teyler Van Hall et Engel Van de Stadt - Lettre à son Excellence Marmont Commandan l'Armée Impériale française et batave - 1805

Description
Adriaan Teyler Van Hall et Engel Van de Stadt - Lettre à son Excellence Marmont Commandan l'Armée Impériale française et batave - 1805
Histoire, Histoire militaire - Quantité : 1 - Lettre autographe signée (ALS)

Adriaan Teyler Van Hall (1761-1869) et Engel Van de Stadt (1746-1819), armateurs hollandais
Lettre à en tête bi-feuillet à son Excellence Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont, Général en chef, Commandant l'Armée impériale Française et Batave, Expéditionnaire contre l'Angleterre
Militaire français né le 20 juillet 1774 à Châtillon-sur-Seine et mort le 2 mars 1852 à Venise.

Fils d'officier de petite noblesse, il commence sa carrière militaire comme simple lieutenant lors des guerres de la Révolution. En 1793, lors du siège de Toulon, il s'attache au général Bonaparte et dans son sillage connait une ascension fulgurante : colonel en 1796, général de brigade en 1798, général de division en 1800 et général en chef de l'armée de Hollande en 1804. Bonaparte, devenu entretemps consul puis empereur, le choisit pour des missions éloignées du théâtre principal des opérations militaires
Lors de la création de l'Empire en 1804, Marmont est très déçu de ne pas faire partie de la liste des Maréchaux et il n'hésite pas à le faire savoir depuis son camp hollandais. Sa nomination comme grand officier de l'Empire ne le console guère. Marmont quitte son camp uniquement pour assister au sacre de l'Empereur le 2 décembre 1804. À cette occasion Marmont est nommé colonel général des chasseurs, en remplacement d'Eugène de Beauharnais devenu Prince. En 1805 les préparatifs du débarquement en Angleterre s'accélèrent. Le 29 juillet, les troupes de Marmont (qui prennent le titre de 2e corps de la Grande Armée) embarquent dans la flottille au port d'Ostende. Ils attendront trois semaines en mer, en vain, le signal de traverser la Manche. Débarqué en Hollande le 24 août, le corps de Marmont se voit dès le 29 août dirigé sur Mayence à marches forcées : la campagne d'Allemagne vient de débuter.
Bien que la position de son corps ne lui permette pas de participer directement à la prise d'Ulm, son corps est néanmoins désigné, avec celui du maréchal Ney, pour recevoir la capitulation et la reddition des troupes autrichiennes aux côtés de l'Empereur. Placé en deuxième ligne lors de la marche sur Vienne, le corps de Marmont ne prend pas part aux combats et par la suite, il est détaché vers Leoben, sur les arrières de l'armée autrichienne en Italie. Il ne participe donc pas à la bataille d'Austerlitz mais son rôle d'empêcher l'armée autrichienne de l'archiduc Charles de déboucher sur Vienne est de première importance. Alors que Marmont prépare une bataille contre l'archiduc, un émissaire français vient lui apprendre la victoire d'Austerlitz et l'armistice qui s'ensuit. Le second corps prend position à Gratz et une fois la paix signée le 28 décembre 1805, Marmont est chargé de marcher sur le Frioul qui vient d'être cédé par l'Autriche au royaume d'Italie où il arrive le 4 mars 1806.
"Faire rendre à la Rade de Texel tous les Bâtiments de Transport nouvellement levés avec des Équipages complets"
Suit la liste des Bâtiments.
"Tout parait s'unir pour contrarier nos Travaux". Difficulté d'embaucher des Équipages.

Informations du lot
Object
Lettre autographe signée (ALS)
Nombre de livres
1
Sujet
Histoire, Histoire militaire
Auteur/ Illustrateur
Adriaan Teyler Van Hall et Engel Van de Stadt
Titre du livre
Lettre à son Excellence Marmont Commandan l'Armée Impériale française et batave
État
Bon état
Année de publication de l’ouvrage le plus ancien
1805
Édition
1ère édition
Langue
Français
Langue originale
Oui
Reliure
Page volante
Nombre de pages
4
Dimensions
203×190 mm
Pas encore inscrit(e) ?
Créez gratuitement un compte et découvrez chaque semaine 65 000 objets d'exception proposés en vente.
ou