Avant de pouvoir faire une offre, Connectez-vous ou Créez votre compte gratuit.

Désolés, ce lot est fermé !

Märklin H0 - 3415 - Locomotive à vapeur avec wagon tender - BR 52, avec générateur de fumée - DB

Märklin H0 - 3415 - Locomotive à vapeur avec wagon tender - BR 52, avec générateur de fumée - DB

Description
Märklin H0 - 3415 - Locomotive à vapeur avec wagon tender - BR 52, avec générateur de fumée - DB
CA - Courant alternatif/Analogique, Delta, Numérique - Très bon état - Dans la boîte d'origine

Märklin H0 - 3415 - Locomotive à vapeur avec tender à godets BR 52 de la DB
Avec emballage d'origine et livret

Numéro courant : 52 3329
Cette locomotive est propulsée sur 5 essieux par châssis articulé.

La locomotive est en métal avec un tender en plastique.
Toutes les fonctions ont été testées.
Le couplage avant est inclus séparément.
Equipé d'un générateur de fumée.

Avec décodeur Delta pour une utilisation analogique et numérique.
La peinture est intacte.
Cependant, casse sur la cabine du machiniste. Par conséquent, cette locomotive est présentée comme étant en très bon état.
Testé et entièrement fonctionnel.

S'il vous plaît voir les photos pour une impression précise de ce lot.
Le rail de présentation ne fait pas partie de cette offre.

Locomotive à vapeur Série BR 52.
La série BR 52 est une soi-disant « Kriegslokomotive » ou « Locomotive de guerre », et était une locomotive à vapeur conçue par la Deutsche Reichsbahn en 1942-1943 comme locomotive de guerre pour les besoins logistiques de la Wehrmacht pendant la Seconde Guerre mondiale. Cette série ne doit pas être confondue avec la série DB 052 de 1968, les unités renumérotées par ordinateur de la série 050. Au total, 7792 unités de la série BR 52 ont été construites.

Développement et déploiement.
Les locomotives ont été conçues avec la série BR 50 de la DRB comme exemple. Ils ont été conçus pour pouvoir tracter des trains de marchandises lourds jusqu'à 1200 tonnes sur divers itinéraires en Allemagne et dans les territoires occupés, ainsi que sur des itinéraires secondaires avec un réseau ferroviaire en mauvais état à 65 km/h. Afin de répondre le plus rapidement possible aux exigences de la Wehrmacht, la conception a été simplifiée et des économies de coûts ont été réalisées par rapport à la série 50. Les composants en cuivre et en laiton ont été utilisés avec parcimonie et l'acier a été utilisé à la place. Ce processus a déjà commencé avec la construction de la série BR 50, appelée locomotive de guerre de transition (Übergangskriegslokomotive) ou BR 50 ÜK.

Parce que la méthode de construction de ces locomotives était aussi basique que possible, une plus grande série de locomotives pouvait être fabriquée dans un laps de temps plus court. Les premières locomotives de cette série ont été construites en 1942. Elles étaient trois tonnes plus légères que la série 50, de sorte que le poids par essieu de 15 tonnes était à peine réduit. Le cadre était constitué de plaques d'acier laminées. Les chaudières étaient entièrement en acier, contrairement à la série 50 qui avait des foyers en laiton. À un stade ultérieur, les chaudières ont également été entièrement soudées au lieu d'être rivetées. Les bielles étaient deux traverses forgées avec une poutre en « I » soudée entre elles.

Les roulements ont été remplacés par des bandes de métal blanc dans des supports en acier qui ont remplacé les roulements en laiton précédemment utilisés. Les roulements des essieux ont également été remplacés par de l'acier. Les déflecteurs de fumée ont été abandonnés et le sifflet était en acier. Les soupapes de sécurité sur les cylindres ont également été abandonnées et ont été remplacées par une plaque d'acier qui s'est brisée lorsqu'elle a été heurtée par de l'eau à haute pression. La Série 52 possédait 1 grand bac à sable contre 2 sur la Série BR 50. Le préchauffage de l'eau ne se fait plus avec un préchauffeur, mais au moyen de 2 tubes installés l'un dans l'autre. L'eau froide et tendre traverse d'abord le tube intérieur et la vapeur traverse le tube extérieur et porte ainsi l'eau froide à une température plus élevée qui est ensuite pompée dans la chaudière.

La cabine du conducteur du train était complètement fermée et attachée à l'annexe avec un manchon, afin de se protéger du froid. La cabine du conducteur du train était également équipée d'un chauffage au sol et de 2 sièges avec coussins. Le système de graissage central était équipé d'un tuyau de vapeur pour maintenir l'huile au chaud et permettre à la pompe de bien fonctionner par temps froid. L'appel d'offres était également traversé par des tuyaux de vapeur pour maintenir l'eau liquide. La chaudière et les réservoirs d'eau du tender étaient isolés avec de la laine de verre. Tous les tuyaux et pompes étaient également isolés avec de la laine de verre. Les tuyaux de fioul passent entre la chaudière et le revêtement extérieur isolé afin de les maintenir au chaud.

Une fois que les annexes disponibles de la série BR 50 (type 2'2'T26) ont été pleinement utilisées, ils ont ensuite utilisé le Steifrahmentender (type K4T30) et plus tard, ils ont également utilisé le Wannentender (annexe en forme de baignoire). Au total, ils ont utilisé 89 kg moins de cuivre et 19 kg de zinc en moins dans la construction par rapport à une locomotive de la série BR 50 d'origine. Il y avait également près de 1000 pièces de moins sur la série BR 52 par rapport à la série 50 d'origine.

Les locomotives de la série 52K de la DRG avec tender à condenseur portant les numéros d'immatriculation BR 52 1850 – 2027, ont été converties pour le grand écartement russe et ont été équipées d'un tender à condenseur afin d'être utilisées sur de longues distances sur le système de voie russe. Avec ce tender à condenseur, les locomotives pouvaient parcourir une distance de 1200 km sans prendre d'eau supplémentaire.

Avec la technologie du condenseur, la vapeur des cylindres n'est pas soufflée dans l'air extérieur, mais cette vapeur passe à travers un séparateur d'huile à l'intérieur du condenseur. Dans le condenseur, une turbine propulse trois ventilateurs, refroidissant la vapeur et la faisant se condenser. Cette eau condensée pourrait ensuite être réutilisée.

Dans la série BR 52K, 2 types de tenders à condensateur ont été utilisés, à savoir un tender à 4 essieux ou un tender à 5 essieux. Les locomotives avec tender à 5 essieux ont reçu les numéros de circulation 52 1850 jusqu'à et y compris 52 1986. Les locomotives avec un tender à 4 essieux ont reçu les numéros de circulation 52 1987 jusqu'à et y compris 52 2027.

Les locomotives de la série BR 52 étaient généralement utilisées pour transporter des trains de marchandises de tonnage moyen. Si nécessaire, ils pourraient également transporter des trains de voyageurs en raison de leur vitesse maximale de 80 km/h. En format double traction, les trains de marchandises les plus lourds pouvaient également être tractés. Ils ont été déployés par les chemins de fer est-allemands jusqu'à la fin de l'ère de la vapeur dans les années 1990.

Informations du lot
Nombre d’articles
1
Type
Locomotive à vapeur avec wagon tender
Marque
Märklin
Compagnie de chemin de fer
DB
Échelle
H0
Numéro de catalogue
3415
Alimentation
CA - Courant alternatif
Commande
Analogique, Delta, Numérique
État
Très bon état
Emballage
Dans la boîte d'origine
Séries
BR 52, avec générateur de fumée
Pas encore inscrit(e) ?
Créez gratuitement un compte et découvrez chaque semaine 65 000 objets d'exception proposés en vente.
ou