Avant de pouvoir faire une offre, Connectez-vous ou Créez votre compte gratuit.

Désolés, ce lot est fermé !

Vezian / Lingay / Fouché - 3 ouvrages critique du régime de Napoléon Bonaparte - 1815

Vezian / Lingay / Fouché - 3 ouvrages critique du régime de Napoléon Bonaparte - 1815

Réunion de 3 ouvrages en 1 volume in-8, plein veau porphyre d'époque, doubles filets sur les plats, décors d'épis de blé. Toutes tranches jaspées. Dos plats, caissons ornés, palettes dorées. 2 pièces de titres, en veau vert bouteille et brun.
En bon état (voir photos).


- Macédoine révolutionnaire, pour servir à l'histoire de nos jours;
ou la vérité toute nue sur nos malheurs, sur les grands coupables, et sur les trois mille individus entre les mains desquels Buonaparte a déposé les sept cent millions que les puissances étrangères nous demandent aujourd'hui.
Par J. Vezian (du Midi). 1815. 336 pp. EO.

Par un auteur très en colère qui épingle les grands de l'Empire et leur fortune. Chaque personnage visé a droit à quelques qualificatifs en début du chapitre qui lui est consacré ("Grand enrichi. Bien travaillé de la manie d'être quelque chose", ou "Grand incorrigible - Sang-sue des Français" ou encore "Chef de file des pervers"). ‎


- Histoire du cabinet des Tuileries depuis le 20 mars 1815, et de la conspiration qui a ramené Buonaparte en France.
Par Joseph Lingay. 1815. xij + 92 pp.

Troisième édition revue de cette histoire violemment anti-bonapartiste des Cent-Jours, depuis leur préparation jusqu'à la défaite de Napoléon. Ce pamphlet est généralement attribué à Joseph Linguay, qui fut secrétaire particulier du comte de Scey et rédacteur du journal satirique Le Nain vert. Par la suite, l'auteur fit imprimer en province la véritable clef du cabinet des Tuileries.


- Rapport présenté au roi le 15 août 1815, attribué a M. le Duc d'Otrante
Par Joseph Fouché. 1815. 87 pp. EO.

Joseph Fouché (1759-1820), duc d'Otrante, comte Fouché, est un homme politique français. Personnage complexe qui a fasciné de nombreux auteurs, Fouché est particulièrement connu pour son implication dans la répression violente de l'insurrection lyonnaise en 1793, et pour avoir été ministre de la Police sous le Directoire, le Consulat, l'Empire et la Seconde Restauration. Homme-clef des Cent-Jours, il manœuvre pour préparer la transition, prévoyant la défaite impériale. Il est alors l'homme-clé du gouvernement, l'Empereur étant au combat.
Après la défaite de Waterloo, il devient président du gouvernement provisoire et négocie avec les puissances alliées, dont l'Angleterre. Il manipule les républicains et les monarchistes, négocie avec les forces diverses qui déchirent le pays, pour maintenir l'ordre et la continuité de l'État.
Jugeant que la monarchie est le régime qui permettra au mieux à la France de retrouver sa souveraineté, il remet sur le trône Louis XVIII, et, le 9 juillet 1815, il devient son ministre.
Il est frappé ensuite par la loi du 12 janvier 1816 pour avoir tout à la fois voté la mort de Louis XVI et accepté une fonction pendant les Cent-Jours. Il est à ce titre exilé en tant que régicide. Il meurt en exil à Trieste en 1820.

Object Livre
Nombre de livres 1
Sujet Histoire
Auteur/ Illustrateur Vezian / Lingay / Fouché
Titre du livre 3 ouvrages critique du régime de Napoléon Bonaparte
État Bon
Année de publication de l’ouvrage le plus ancien 1815
Édition Livres / Éditions multiples
Langue Français
Langue originale Oui
Reliure Cuir
Nombre de pages 336
Dimensions 21×14 cm
Pas encore inscrit(e) ?
Créez gratuitement un compte et découvrez chaque semaine 65 000 objets d'exception proposés en vente.
ou