Tendances

Les salons en ligne transforment le monde de la collection

Rédigé par Tom | 19 novembre 2020


En 2020, le monde a du rapidement se convertir au numérique. Si de nombreuses entreprises ont pu s’adapter, le secteur de l’événementiel a été fortement impacté. Dans le monde de l’art et de la collection, les événements comme les foires et les salons représentent une part importante de leur tissu économique. Sous pression, ils ont du rapidement s’adapter et migrer vers l’espace numérique. Nous nous sommes entretenus avec le directeur général de Catawiki pour l’art et les antiquités, Cyrille Coiffet, et le directeur général pour les objets de collection, Frank Pon, pour parler de la digitalisation des salons et foires d’art et de collections et l’opportunité que cela représente. 


Les foires et les salons sont un incontournable du monde de l’art et de la collection. Ils sont une véritable tradition ; une vitrine pour les amateurs qui cherchent à approfondir et à vivre leur passion, et un moyen pour les commerçants et les vendeurs de nouer des relations et de construire leurs réseaux. « Les salons et les foires ont toujours joué un rôle central dans l’écosystème artistique », explique Cyrille. « Fondamentalement, les salons annuels, au même titre que les ventes aux enchères du soir, étaient des événements ritualisés où les goûts et les tendances se dessinaient ou s’affirmaient. » 


Dans le monde de l’art contemporain, les foires étaient vitales, car elles étaient les seuls lieux où les galeries pouvaient promouvoir le travail de leurs artistes au-delà de leurs propres murs. Mais la pandémie a fait évoluer ces espaces physiques vers des espaces numériques avec pour objectif d’offrir une expérience comparable. Bien que ce changement puisse paraître rapide pour un secteur souvent considéré comme lent et archaïque, il est arrivé à point nommé. 



Les foires commerciales ont longtemps été un incontournable du monde de l’art et de la collection permettant de promouvoir les artistes et de nouer des relations

Pour le monde de l’art en particulier, un tel changement a profondément bouleversé un domaine longtemps associé à une élite et réputé inaccessible. Cette année, avec des galeries et des foires qui migrent en ligne, ce paradigme est en train de changer. 


Dans une enquête menée en 2020 par Catawiki aux Pays-Bas, 53% des répondants ont déclaré que l’art, en particulier, était encore trop élitiste. Toutefois, 38% des répondants ont également déclaré que la pandémie fait que l’art devient de plus en plus accessible. En fait, ce constat est particulièrement partagé par les jeunes populations. 41% des Néerlandais de la « génération Z » le pensent en tout cas. En tant que novices dans le domaine de l’art, les jeunes stimulent la demande en art contemporain tel que le street art. « En fin de compte, tous les grands salons d’art se sont déplacés en ligne face à la demande de leurs clients et aussi parce qu’ils ont toujours eu besoin d’innover pour vivre. » 


L’art se met au numérique


Le passage au numérique soulève la question de la rapidité avec laquelle le monde de l’art est capable de se transformer. « Les salons et foires qui se déplacent en ligne doivent se familiariser avec tout un nouvel ensemble de compétences », explique Cyrille. « Outre l’expertise artistique et de courtier d’affaires qu’ont longtemps cultivés leurs organisateurs, ces derniers doivent également faire preuve d’audace pour promouvoir tout aussi efficacement les œuvres d’art en ligne, tout en conservant un lien privilégié avec leur public ».


Pour beaucoup d’entre nous qui avons pris racines dans le monde de l’art, cela représente une réelle rupture avec son fonctionnement d’avant. « L’écart entre l’avant et l’après est immense. Au cours des vingt dernières années, les foires artistiques ont régulièrement brandi l’argument qu’elles seules permettaient un rapport direct et physique à l’œuvre d’art, un « plus » par rapport à l’expérience en ligne. Maintenant, elles doivent faire marche arrière et réinventer leur histoire ». 


Mais l’adaptation des foires et des salons d’art va au-delà des questions du pourquoi et du comment : elles doivent trouver un moyen de s’adresser à un nouveau public. « Les foires doivent s’adapter au public en ligne. Ce public est par nature plus jeune et moins aisé. Dans le même temps, ils sont très avertis et leur passion n’en est pas moindre. Ils ont un goût prononcé pour les artistes de leur génération et leurs valeurs, notamment pour les artistes émergents, de street art et pour tout ce qui a trait à la culture pop. Des genres qui sont traditionnellement sous-représentés dans les foires ». 


Le marché de la collection


À l’instar de la communauté artistique, le monde de la collection (de la bande dessinée, des timbres et des jouets) est en train de se saisir de l’opportunité du passage au numérique. Une enquête menée un peu plus tôt cette année par Catawiki sur le marché des objets de collection aux Pays-Bas a montré que 54% des Néerlandais estiment que les plateformes en ligne sont le lieu idéal pour dénicher de nouveaux objets. Quant au potentiel de revente, 37% des répondants déclarent qu’il s’agit d’une des motivations principales de la collection ; une majorité des milléniaux et des représentants de la génération Z l’approuvent. 


Pour les collectionneurs, les foires et les salons sont l’occasion de se mettre en lien avec leur communauté

Les foires, qui ont longtemps été des lieux privilégiés de création et d’approvisionnement, doivent maintenant puiser dans l’esprit d’entreprise qui anime les jeunes collectionneurs, tout en continuant à s’adresser aux collectionneurs plus âgés davantage axés sur la nostalgie. Frank Pon explique en quoi Catawiki répond à cette double demande.


« Nous sommes des habitués du numérique. Ce serait dommage de ne pas permettre la rencontre en face à face et à la communauté de vivre. Nous faisons donc en sorte d’entretenir ce lien en ligne. Nous mettons des experts à la disposition des acheteurs et des vendeurs pour des entretiens, des rencontres et pour répondre à des questions relatives à Catawiki ou au marché en général. Les estimations permettent aussi de garder un côté ventes physiques. Les liens entre nos ventes et la promotion conjointe d’événements permettent également aux organisateurs d’événements de continuer à toucher leur public, même en ligne ». « En fin de compte, la force de notre plateforme réside dans notre capacité à aider les communautés d’artistes et de collectionneurs à rester connectées. Beaucoup de vendeurs et d’acheteurs qui ont hésité à franchir le pas perçoivent maintenant les principaux avantages de la vente en ligne au fur et à mesure que s’essoufflent leurs préjugés. Une autre manière pour Catawiki de soutenir l’industrie est de mettre en ligne des collections sous-exposées. Avec l’aide de nos nombreux experts et partenaires, nous avons la capacité de valoriser des collections, rapidement et justement ».


L’avenir des foires et des salons


Les grandes foires ont déjà noué des partenariats avec des plateformes en ligne pour se mettre à l’abri des contrecoups économiques liés à la pandémie et pour préparer l’avenir. « Parmi les grandes innovations, on peut citer les foires d’art qui ont mis en place une stratégie d’alliance », explique Cyrille. « Par exemple, en 2020, l’Accessible Art Fair Brussels (le plus grand salon des artistes émergents de Belgique) et les Puces du Design (le principal salon du design vintage en France depuis l’an 2000) ont choisi de s’associer à Catawiki pour organiser des mini-versions de leurs foires en ligne ».


Une transformation similaire s’opère sur le marché des produits de collection. « Le salon Stampex [pour les timbres] de Londres est un bon exemple, illustrant la manière dont les grands cherchent à évoluer. Ils ont réussi le pari de rassembler la communauté internationale dans un format en ligne via une salle d’exposition virtuelle. Plusieurs autres grands événements emboîtent le pas et proposent foires et simulations en ligne. D’autres maintiennent tout de même une approche plus traditionnelle et planifient à l’avance des événements futurs dans l’espoir que les circonstances s’améliorent ».



L’avenir des foires semble être hybride, à la fois en ligne et hors ligne


Il reste à voir comment les foires réagiront à ce changement à long terme. Un modèle hybride semble être le scénario le plus probable pour l’avenir du monde de l’art et de la collection. 


« Les foires d’art reviendront. Pour de nombreuses galeries, les foires sont un lieu privilégié pour réaliser des ventes, compensant ainsi la baisse de fréquentation des galeries de centre-ville », explique Cyrille. « Ainsi, les foires et les salons resteront toujours un élément essentiel du marché de l’art. Ce qui va changer, c’est probablement qu’ils vont de plus en plus proposer un accès également virtuel et vont redoubler d’efforts pour que leurs galeries et leurs œuvres soient pleinement accessibles aux publics en ligne ».


Sur l’avenir de l’esprit de l’art et de la collection, Frank est optimiste. « Je crois que les gens sont attachés à certaines habitudes et leur désir de contact humain, en marge de la découverte d’objets uniques, continuera de les attirer vers des événements en communauté. Nous allons certainement voir d’autres innovations se faire en ligne, ajoutant toujours plus à la diversification de l’offre. Catawiki est peut être une plateforme pionnière en raison de sa volonté de faire le lien entre la communauté physique et en ligne. La nécessité d’aller vers le numérique, en particulier pour les collectionneurs, est aujourd’hui une évidence. Comme toujours, plus la communauté est traditionnelle, plus elle aura besoin de temps pour s’adapter. C’est pourquoi nous sommes là pour vous accompagner ». 


____________________

Explorez notre sélection de ventes ou si vous souhaitez vendre, inscrivez-vous en tant que vendeur

À découvrir Art | Monnaies et timbres | Jouets et modélisme


Vous aimerez peut-être aussi :

Pourquoi la vente d’objets d’occasion a le vent en poupe

L'impact du Covid-19 sur les ventes aux enchères traditionnelles

L’influence des ventes en ligne sur le street art

Créez gratuitement votre compte
Sur Catawiki, vous serez surpris par l’impressionnante sélection hebdomadaire d’objets d’exception que nous proposons. Inscrivez-vous dès aujourd’hui et découvrez nos ventes aux enchères hebdomadaires organisées par notre équipe d’experts reconnus.
Avez-vous déjà un compte Catawiki ? Connectez-vous
Partagez cette page
Close Created with Sketch.
Pas encore inscrit(e) ?
En créant gratuitement votre compte Catawiki, vous pourrez faire des offres sur n’importe lesquels de nos 65 000 objets d’exception proposés en vente chaque semaine.
Inscrivez-vous maintenant