Histoire

À quoi ressemble l’Enfer ? 700 ans d'influence de Dante

Écrit par Faith Lee |  Publié le 9 septembre 2021

Écrivains, cinéastes, sculpteurs, de nombreux artistes se sont inspirés de l’imaginaire et des idées du chef-d’œuvre de Dante, la Divine Comédie. En ce mois de septembre, nous commémorons le 700e anniversaire de la mort de Dante Alighieri. En sa mémoire et en hommage à sa contribution à la culture italienne, Catawiki organise plusieurs ventes d'objets en lien avec Dante. Découvrez ici quelques-unes des grandes œuvres d’art inspirées par le poète italien.


Carte de l’Enfer, par Sandro Botticelli, vers 1480 - 1495, via Université d’Aix-Marseille

Dante Alighieri était un poète, écrivain et philosophe italien. Son poème La divine comédie (La Divina Commedia), représentant la vision médiévale du monde telle qu’elle s’était développée au sein de l’Église occidentale, est considéré comme l’une des plus grandes œuvres de la littérature mondiale. L’œuvre a par ailleurs contribué à faire de la langue toscane la langue italienne standardisée.

Les sources d'inspiration de Dante

Dès les premiers cantos de l’Enfer, Dante apparaît comme ayant eu de nombreux modèles littéraires. Il a reconnu lui-même l’influence que d’autres poètes ont eue sur sa vie et sa carrière. Dante a rempli sa Divine Comédie d’allusions à d’autres textes et certains universitaires ont même cherché à reconstituer sa bibliothèque. 

Dans la Divine Comédie, son amour d’enfance, Béatrice, envoie le poète romain Virgile guider Dante à travers l’enfer. Dans les limbes, Dante rencontre les grands poètes classiques : Homère, Ovide, Lucan et Horace. Ces quatre poètes accueillent Dante et Virgile dans leur cercle, et invitent le premier à « rejoindre leurs rangs » (Enfer 4.100-2). Pour Dante, il n’eut pas pu être de plus grand honneur.

Dessins de Botticelli de la Divine Comédie de Dante

Sandro Botticelli, peintre de la Renaissance et compatriote florentin, est connu pour ses peintures qui transmettaient beaucoup de joie. Ses œuvres les plus connues, Primavera et La Naissance de Vénus sont fantaisistes et attrayantes. Si ses œuvres les plus célèbres représentent en général l’imagerie chrétienne et romaine, la famille Médicis offrit à Botticelli une muse bien plus inhabituelle. Lorenzo di Pierfrancesco de' Medici commanda à Botticelli des scènes pour illustrer les 100 cantos de la Commedia De La Divina. Botticelli lui-même vénérait Dante, et choisit de le représenter portant des feuilles de laurier. Cette coutume remonte à l’Antiquité pour célébrer le triomphe.

La Forêt des suicidés, par Botticelli, vers 1480-1495, via l’Université d’Aix-Marseille

L’image ci-dessus est la représentation par Botticelli de la Forêt des suicidés de Dante. La description par Dante de cette partie de l’enfer exprime la confusion et la peur. Dante écrit :

« De tous les côtés, j’entendais le bruit des cris,

mais je ne voyais aucune de leurs sources,

de sorte que, dans mon étonnement, je me suis arrêté. (Enfer, 13.22-4)

Cette œuvre réussit à recréer la même émotion que celle évoquée par Dante. Lorsque nous regardons ce dessin, nous devons également nous arrêter et scruter les bois denses pour distinguer les âmes parmi les arbres. Les dessins de Botticelli n’ont jamais été achevés officiellement, mais ils nous donnent une bonne idée de la façon dont les œuvres de Dante fascinaient déjà le monde.

Les débuts de Delacroix

Ce tableau marque les débuts de Delacroix. Il représente le voyage de Dante et Virgile sur le fleuve Styx, et il s’agirait de la première œuvre présentée par le peintre français dans un salon. Dante et Virgile se pressent en faisant grimper des âmes à bord de leur embarcation. Les visiteurs du salon pouvaient déjà cerner le potentiel du peintre Delacroix dans ce tableau. Nous pouvons aussi y voir une ressemblance avec l’une de ses œuvres les plus célèbres : La liberté guidant le peuple. Dans les deux tableaux, le point focal représente des corps triomphants debout, fermes au milieu du chaos. Les deux œuvres transmettent un sentiment de lutte contre vents et marées, peut-être le trait humain le plus intemporel. Pour voir plus loin, nous pouvons même nous imaginer dans la peau de Delacroix. Alors que la rébellion de juillet s’emparait de Paris, le peintre s’inspire là de Dante pour exprimer son soutien et son admiration aux manifestants.

Dante et Virgile, aussi appelé La Barque de Dante, par Eugène Delacroix, 1822, via le Louvre

Scène sauvage par William-Adolphe Bouguereau

Ce tableau a été exécuté par Bouguereau au début de sa carrière, alors qu’il n'avait qu'environ 25 ans. Jeune artiste, Bouguereau s’était fixé pour objectif de remporter le prestigieux Prix de Rome, une bourse qui servait à financer les études d’artistes français à Rome.

Dante et Virgile serait la troisième tentative de Bouguereau pour obtenir le prix. Il s’est inspiré du Huitième Cercle de l’Enfer de Dante, où la fraude est punie. Au premier plan, Gianni Schicchi, coupable d’avoir volé l’identité d’un mort, mord le cou de l’hérétique Capocchio. Dante et Virgile sont pris de stupeur, alors que les démons jubilent.

Dante et Virgile, par William-Adolphe Bouguereau, 1850, via le musée d’Orsay

L’œuvre a été applaudie pour la force pure véhiculée par l’art, les âmes damnées continuant leur bataille séculaire en enfer. On ressent immédiatement que les abîmes sont un lieu impitoyable de tourments incessants. Aussi captivant soit-il, ce tableau se révélera infructueux dans la candidature de Bouguereau au Prix de Rome.

Sculptures de Rodin

Les Portes, coulées en bronze, ont été l’un des projets s’étalant sur toute la vie d’Auguste Rodin. Sa sculpture la plus connue, Le Penseur, a d’abord été conçue comme partie intégrante des portes. Les Portes de l’Enfer devaient à l’origine représenter des scènes des 33 cantos de l’Enfer de Dante. Nous apercevons une version plus petite du Penseur perchée au-dessus, réfléchissant au désordre et au chaos qu’il domine. Le Penseur devait représenter Dante lui-même, méditant sur sa vie dans l’au-delà.


À gauche : La Porte de l’Enfer, par Auguste Rodin, sculpture en bronze de 1917, via Columbia College | À droite : Le Penseur de la Porte de l’Enfer, photo de Jean-Pierre Dalbéra, via Wikimedia Commons

Rodin a travaillé pendant près de 37 ans sur des plâtres pour réaliser ces portes en bronze. Bien que Rodin n’ait jamais pu couler l’œuvre en bronze, ce projet sera la source d’inspiration de certaines de ses œuvres les plus célèbres. Autre célèbre sculpture de Rodin, Le Baiseur s’inspire de l’histoire de Paolo et Francesca, contemporains de Dante. Dante et Virgile rencontrent ces deux amants dans le deuxième cercle de l’enfer, condamnés pour leur luxure. Francesca est tombée amoureuse du frère de son mari, et tous deux ont ensuite été tués par le mari délaissé. Paolo et Francesca sont punis ensemble par l’éternité en enfer, mais ils ne peuvent pas se toucher. Bien qu’incapables de s’embrasser, leur amour perdure même dans l’au-delà.

Une interprétation surréaliste de Dalí

Pour commémorer le 700e anniversaire de Dante en 1965, le gouvernement italien a commandité Salvador Dalí pour transformer l’ensemble de la Divine Comédie de Dante en peintures surréalistes. L’initiative suscitera une immense controverse, car les Italiens se demandaient pourquoi un peintre catalan avait bien pu été nommé pour honorer l’une des principales icônes culturelles de l’Italie. Le gouvernement italien finira par révoquer son contrat avec Dalí, mais l’artiste s’était déjà profondément immergé dans l’œuvre. Contrairement aux artistes mentionnés ci-dessus, qui cherchaient à visualiser les vers de Dante, Dalí adoptera une approche psychanalytique de l’auteur. Le degré de détail et de réflexion que Dalí a versé dans ces interprétations justifierait un article entier.

À gauche : La Divine Comédie - Enfer 1, par Salvador Dalí, 1959-1963, via Dartmouth College | À droite : avec La Divine Comédie - Purgatoire 2, Détail : « The Grim Boatman’s Boat », par Salvador Dalí, 1959-1963, via Park West Gallery

Adaptations contemporaines

Alors que nous marquons les 700 ans depuis l’existence de Dante, notre fascination pour lui ne s’est jamais éteinte. De nombreuses interprétations nouvelles des œuvres de Dante restent fidèles au récit original, tandis que d’autres artistes ont cherché à mêler le voyage de Dante avec nos luttes et nos vices modernes. Les idées de Dante sont parfois encore brûlantes dans des récits modernes tels que Inferno de Dan Brown, qui se déroule à Florence. Un emprunt plus controversé des œuvres de Dante : le film The House That Jack Built (2018) de Lars Von Trier. Le film suit la vie d’un tueur en série qui commet des meurtres s’assimilant à chacun des vices de l’enfer. Tout au long du film, le tueur parle à Virgile et de nombreuses scènes dessinent une similitude délibérée avec les œuvres de Dante. Sur cette image, nous voyons le personnage principal vêtu du manteau rouge à l’image de Dante.

Scène de The House That Jack Built, par Lars Von Trier, 2018, via Real Tokyo

D’autres interprétations modernes réinventent le personnage de Dante lui-même. Le film Coco de Disney-Pixar est l’histoire d’un jeune garçon voyageant dans l’au-delà pour en apprendre davantage sur ses ancêtres. Tout au long de ses aventures, Miguel est accompagné d’un chien Xolo nommé Dante. Tout comme Virgile guidait autrefois Dante, désormais, Dante guide Miguel.

Dante est également le protagoniste du jeu vidéo Dante’s Inferno de 2010. Dans l’histoire, le poète est imaginé sous les traits d’un chevalier templier qui doit sauver Béatrice des griffes de Lucifer. La progression dans le jeu est évaluée en fonction des âmes que le joueur recueille auprès de divers démons. Le jeu vidéo a par la suite été adapté sur grand écran. 

Le souvenir et l’influence de Dante n’ont jamais tari, même 700 ans après sa mort. Ses œuvres continuent de nourrir notre curiosité inhérente en tant qu’humains sur la question de savoir si nos actions dans la vie seront à notre faveur une fois de l’autre côté, dans la mort. Même si notre civilisation a considérablement évolué, les œuvres de Dante entretiennent toujours ces éternelles questions. Comment transposer notre réalité contemporaine sur les mondes fictifs que Dante a créés ?

____________________

Découvrez les chefs d’œuvre de la littérature ou les plus grands textes religieux dans nos ventes hebdomadaires de livres. Ou bien, inscrivez-vous comme vendeur sur Catawiki et commencez à vendre des livres dès aujourd’hui.

À découvrir Livres | Littérature et livres illustrés | Livres rares et anciens


Vous aimerez peut-être aussi :

Agatha Christie et son penchant pour le poison

L'histoire de la censure en trois livres

La fascination de la littérature pour Satan


Créez gratuitement votre compte
Sur Catawiki, vous serez surpris par l’impressionnante sélection hebdomadaire d’objets d’exception que nous proposons. Inscrivez-vous dès aujourd’hui et découvrez nos ventes aux enchères hebdomadaires organisées par notre équipe d’experts reconnus.
Avez-vous déjà un compte Catawiki ? Connectez-vous
Partagez cette page
Close Created with Sketch.
Pas encore inscrit(e) ?
Créez gratuitement un compte et découvrez chaque semaine 65 000 objets d'exception proposés en vente.
Inscrivez-vous maintenant