Histoire

Une brève histoire du design néerlandais

Écrit par Anisia Jacob | Publié le 10 octobre 2021

À la lecture des termes design néerlandais, on se demande immédiatement quelles sont ses spécificités. Cet article présente une brève histoire du design néerlandais, ses racines artistiques et historiques, sa réputation et ses représentants actuels. 

Il est fort à parier que nos goûts en matière de design et d’esthétique sont influencés par ce style contemporain. Il se caractérise par sa simplicité et sa fonctionnalité, caractéristiques que l’on retrouve dans le style scandinave, très populaire également. Dans cet article, nous questionnerons aussi la pertinence d’une catégorie de design exclusivement néerlandaise dans un monde aussi globalisé. Spoiler : si nous nous tenons aux designers qui ont lancé cette tendance et les œuvres qui ont directement influencé le style, alors oui, le design néerlandais existe. 

Van Thonet tot Dutch Design Expositie, exposition au Stedelijk Museum Amsterdam, 2021, via Architectuur.nl

L’histoire du design néerlandais

Le terme « design néerlandais », dans son sens contemporain, est directement lié à un groupe d’artistes qui se sont fait un nom entre les années 1990 et aujourd’hui à travers leurs propositions visuelles. Dans le débat actuel, la conservatrice Ingeborg de Roode s’est posé la question de la pertinence des termes « design néerlandais » dans un monde aussi globalisé. Le statut de design néerlandais doit également être compris du point de vue du maintien d’une identité dans un monde du design en constante évolution.

Les racines du design néerlandais remonteraient en réalité bien plus loin que les années 1990, peut-être jusqu’au XVIIème siècle. Grâce au travail des orfèvres néerlandais Adam et Paul van Vianen, les objets décoratifs ont développé une identité locale et personnelle alliant ingéniosité et praticité. Par ailleurs, les armoires sont historiquement devenues des emblèmes du design néerlandais, leur importance et leur cachet ayant marqué les intérieurs jusqu’au XIXème siècle. Elles se distinguent elles-aussi par leur praticité, véritable ligne directrice du style néerlandais, grâce notamment à l’espace qu’offrent leurs innombrables tiroirs. Au fil du temps, le développement de l’Art Nouveau aux Pays-Bas a donné aux designers néerlandais une autre opportunité de se différencier.

Cabinet attribué à Herman Doomer, vers 1640-50, ébène noir et nacre, via le Metropolitan Museum of Art, New York

Les caractéristiques du design néerlandais

L’Art nouveau aux Pays-Bas est considéré comme une source d’influence pour le design néerlandais. Ses caractéristiques ont perduré jusqu’à dans l’art contemporain. Loin de l’Art nouveau flamboyant en vogue dans le reste de l’Europe, il a plutôt recherché une forme sobre et en cohérence avec l’identité nationale néerlandaise.

Aaron Betsky, ancien directeur de l’Institut néerlandais d’architecture, conçoit lui aussi qu’il y ait un style d’art national à la néerlandaise. Dans sa réflexion sur le design contemporain néerlandais, Betsky a assimilé les qualités territoriales des Pays-Bas aux caractéristiques du design néerlandais. Pour lui, la géographie fabriquée des Pays-Bas devient un dispositif métonymique qui fait de l’organisation spatiale une question politique. Les digues et les écluses, ainsi que le système de gestion de l’eau, ont façonné l’imaginaire néerlandais et ont conduit au développement d’un modernisme raisonné et quelque part confortable ; caractéristique de la culture néerlandaise en général. Praticité, accessibilité, simplicité et ingéniosité sont quelques-unes des principales caractéristiques qui font la particularité du design néerlandais, ses meubles, ses décorations d’intérieur et autres. 

Wheat Fields, Jacob Ruisdael, Néerlandais, vers 1670, huile sur toile, via The Metropolitan Museum of Art, New York

La marque du mouvement De Stijl sur le design néerlandais

De Stijl est un mouvement artistique néerlandais fondé en 1917. Il a eu une véritable influence sur le développement du design néerlandais. De Stijl a été rendu populaire par des artistes tels que Theo van Doesburg, Piet Mondrian et Bart van der Leck qui se sont efforcé de créer un monde nouveau et meilleur par le biais de leurs œuvres. Ils préconisaient l’abstraction car elle était considérée comme un langage universel, dépassant les barrières culturelles et réduisant tout à son essence. 

Le mouvement De Stijl ne cachait pas sa préférence pour l’utilisation des couleurs primaires et des non-couleurs et pour les principes géométriques (lignes droites, carrés, rectangles) afin de créer de nouvelles formes pures. Par exemple, la chaise rouge et bleue, ou chaise Rietveld, créée par Gerrit Rietveld, rappelle fortement le travail du designer néerlandais Richard Hutten, et semble suivre de près les principes de De Stijl. 

Composition II, Piet Mondrian, 1929, via Still à Belgrade

Richard Hutten et « No Sign Of Design »

Richard Hutten, designer de meubles et de produits d’intérieur et d’extérieur, a été profondément influencé par le mouvement De Stijl. Représentant de la première génération de designers néerlandais, son travail prend un ton insolite et humoristique. Depuis les années 1990, il dirige un studio de design à Rotterdam et son travail est reconnu à travers l’Europe et aux États-Unis. 

Ses meubles peuvent être classées dans la catégorie « No Sign Of Design » (aucun signe de design, en français). Si ses créations sont d’apparence brute, c’est peut-être parce que Hutten avait embrassé le mouvement Droog Design, caractérisé par un manque d’intervention manifeste de la part du designer ; avec pour résultat un design brut et sec. Ses meubles sont très fonctionnels et tout à fait conceptuels, en atteste sa Table sur Table. Son travail se distingue par sa simplicité et son humour, créant la surprise chez le spectateur.

BZ 53, hommage à Visser et au design néerlandais, Richard Hutten, via Spectrumdesign

Le studio de Marcel Wanders à Amsterdam

Marcel Wanders s’est fait un nom avec son fauteuil Knotted Chair en 1996. Il combinait un certain nombre d’éléments : des matériaux de haute technologie, des méthodes de production basiques et un design attrayant. En 2000, il a ouvert son studio à Amsterdam et a ensuite cofondé le label de design Moooi. Knotted Chair reste l’une de ses œuvres les plus emblématiques et les plus influentes dans le design néerlandais. 

Les créations de Wanders peuvent être qualifiées de « multicouches ». Il n’utilise quasiment pas de matériaux coûteux, et ceux qui le sont sont utilisés de telle manière que l’objet est produit conformément aux développements ultérieurs liés à la production. Son esthétique, elle-aussi, est remarquable. Toutes ses créations ont un look simple, austère, mais attrayant. Parmi ses autres réalisations notables, on peut citer Egg Vase (1997), Snotty Vase (2001) et Carbon Chair (2004). Il a également conçu un certain nombre d’intérieurs qui présentent des caractéristiques similaires. 

Chaise de la collection Objets Nomades pour Louis Vuitton, par Marcel Wanders, 2015, via le site officiel de Marcel Wanders

Le studio Wieki Somers

Le studio néerlandais Wieki Somers a été fondé par la designer Wieki Somers et son associé Dylan van den Berg. Somers est considérée comme appartenant à la deuxième génération de l’école de design néerlandaise et, à l’instar des représentants de la première génération, elle doit sa réputation internationale à ses œuvres. Ce qui distingue la deuxième génération de la première, c’est qu’ils attachent encore plus d’importance à l’aspect esthétique sans pour autant renoncer au conceptuel et au fonctionnel. 

Selon Somers, cela vaut la peine de « se rendre compte du potentiel des choses du quotidien en révélant leurs beautés cachées ». Fidèle à cette idée, elle privilégie donc les objets de la vie de tous les jours et incorpore des matériaux étrangers, de nouvelles technologies et des formes inattendues. Le tout saupoudré de fonctionnalités insolites et d’une surprenante poésie. Il est à noter qu’en 2009, le studio a remporté le Golden Eye aux Dutch Design Awards avec son porte-manteaux façon carrousel conçu pour le musée Boijmans à Rotterdam. 

Merry-go-round Coat Rack, Wieki Somers, 2009, via le musée Boijmans, Rotterdam

Le mouvement du design néerlandais est le fruit d’influences croisées puisées dans les œuvres d’art historiques et l’esprit du pays. Le résultat final est original, varié et intrigant, mais aussi simple, fonctionnel et conceptuel.

____________________

Explorez nos ventes de design qui rassemblent un éventail d’objets du XXIème siècle. Ou inscrivez-vous comme vendeur

À découvrir Design & Vintage

Vous aimerez peut-être aussi :

Les dernières tendances du monde du design contemporain

Une histoire du design du XXème siècle et de ses décors iconiques

La fille aux 1 000 visages : l’histoire de Fornasetti





Créez gratuitement votre compte
Sur Catawiki, vous serez surpris par l’impressionnante sélection hebdomadaire d’objets d’exception que nous proposons. Inscrivez-vous dès aujourd’hui et découvrez nos ventes aux enchères hebdomadaires organisées par notre équipe d’experts reconnus.
Avez-vous déjà un compte Catawiki ? Connectez-vous
Partagez cette page
Close Created with Sketch.
Pas encore inscrit(e) ?
Créez gratuitement un compte et découvrez chaque semaine 65 000 objets d'exception proposés en vente.
Inscrivez-vous maintenant