Tendances

L’actualité du design contemporain vue par les designers

Rédigé par Tom | 2 juillet 2021


Le design a considérablement évolué au cours du siècle dernier. De grands mouvements sont nés, comme le courant moderne du milieu du siècle ou encore le Bauhaus. Le design a complètement réinventé son rôle dans le monde, en devenant purement fonctionnel et décoratif. Le terme de « design contemporain » peut être utilisé pour désigner un style actuel. C’est une étiquette large pour un mouvement difficile à définir, certes, mais c’est cette fluidité même qui le rend intéressant. Nous avons demandé à deux designers néerlandais – Thier & van Daalen et Simone Post – de nous en dire plus sur le design contemporain actuel, sur leur travail et sur le futur du monde du design.




Qu’est-ce qui vous a attirés dans le design ?


Simone Post : J’ai fait des études de product designer à la Design Academy Eindhoven. Le design est tellement lié à qui je suis en tant que personne qu’il a toujours fait partie de moi, avant même de commencer à travailler en tant que designer. J’adore ça et je l’ai toujours pratiqué, instinctivement. Il éveille les curiosités, offre une nouvelle perspective sur le monde et traduit l’envie de créer quelque chose. Un peu comme ce que font les enfants naturellement, et j’en suis toujours restée une. 



Pour Simone, le design a toujours reflété ce qu’elle est

Thier & van Daalen : Notre fascination et notre envie de découvrir s’explique en grande partie par notre devise : « Ne prenez pas le monde pour acquis ». Conscient de la source d’inspiration de nos créations et de leur environnement, nous voulons prouver que le design peut porter un autre regard sur le consumérisme, en étant responsable et fait pour durer.



« Nous voulons prouver que le design peut porter un autre regard sur le consumérisme », déclare Thier & van Daalen

Une grande partie du design contemporain traite de la question de la « durabilité » - en d’autres termes l’utilisation consciente et consciencieuse des matériaux. Est-ce un aspect important de votre travail ?


Simone Post : Je vais être honnête, je n’aime plus beaucoup le mot « durabilité ». C’est un mot souvent utilisé pour rendre « bon » un travail qui ne fait rien de bon. En ce qui me concerne, je préfère parler de travail responsable et sur mesure. Dans tout ce que je fais, le point de départ est toujours ce sentiment responsabilité. Je ne vois aucune alternative. Je commence souvent par un matériau qui, autrement, aurait été jeté. Je ressens donc un certaine forme de responsabilité. C’est un matériau dans lequel je vois encore beaucoup de potentiel, c’est un sentiment intuitif. Et je préfère travailler avec des matériaux qui sont jetés à grande échelle. En ce sens, je veux montrer du doigt les lacunes et le potentiel du système. 



Avec les réalisations de Simone, le point de départ est toujours un matériau mis au rebut - la première étape de tout design responsable

Thier & van Daalen : En tant que designers, nous croyons qu’il est de notre responsabilité d’œuvrer à un monde et un avenir meilleurs. Certes le design doit avant tout être esthétique et fonctionnel, mais il est également important qu’il ait une valeur ajoutée et un impact positif sur l’environnement. On peut y arriver en produisant localement, en choisissant consciencieusement un matériau (des déchets par exemple), une technique de production, etc.


Qu’essayez-vous de communiquer à travers votre design ?

 


Simone Post :
Plus j’en apprends sur les produits, la production et les industries, plus je me remets en question. Dans mes créations, qu’il s’agisse de pièces uniques ou de séries, j’essaie de revoir la relation que nous avons avec les produits et la nature qui nous entourent. Je veux que mes objets posent certaines questions, que le spectateur réfléchisse à cette relation. Mais j’essaie aussi de suggérer, de donner des idées sur d’autres façons de traiter la fabrication, la production, la main-d’œuvre, le gaspillage et le recyclage. 



« J’essaie de remettre en question la relation que nous avons avec les produits et la nature qui nous entourent », affirme Simone

Thier & van Daalen : L’un des objectifs premiers des projets sur lesquels nous avons travaillé, comme « The Plastic Mine », est de rendre visible l’abondance de déchets et la surproduction liés aux nouvelles productions. Parce que nous vivons à une époque de consommation de masse dont les produits ont une courte durée de vie, les consommateurs ont l’habitude d’acheter de nouveaux produits, encore et encore. Les consommateurs ont cependant de plus en plus conscience de l’impact de leur manière de consommer sur l’environnement. Par conséquent, ils adoptent une attitude critique, nous pouvons faire la différence ensemble.



La mission de Thier & van Daalen est de mettre en valeur la durée de vie des produits les plus improbables et tombés dans l’oubli

Qu’est-ce que vous appréciez dans le processus de création actuel ?

 

Simone Post : J’aime tout dans le processus de création ! Mais je ne vois pas l’intérêt de sortir des milliers de nouvelles chaises ou autres si le produit n’est pas vraiment vraiment bon. Je préfère expérimenter, essayer des choses et me remettre en question dans tout ce que je fais. Une journée dans mon atelier, c’est autant de temps consacré à la fabrication. Couper les chutes de textiles et en faire de nouvelles choses, donner une nouvelle vie à des vieux meubles, tester de nouveaux matériaux, dessiner, etc. 



Simone au travail dans son atelier


Thier & van Daalen :
Travailler avec les « forces de la nature » est un défi que nous aimons relever à l’atelier. En sillonnant, tordant et élargissant différentes forces, nous transformons certaines formes en de nouvelles. Notre création « Plastic Mine » illustre bien notre processus. Nous avons été fascinés par les formes uniques et les belles couleurs vives de morceaux non utilisés retrouvés dans une usine de transformation de plastique. Nous avons sélectionné les formes et les couleurs les plus marquantes, tout en observant avec l’œil du sculpteur ce que nous pouvons en faire. En quête d’inattendu, nous passons notre temps à nous demander ce que l’on peut faire à partir de « presque rien ».


The Plastic Mine - les étagères colorées par Thier & van Daalen


Nous voulons également minimiser l’impact de nos réalisations sur l’environnement. C’est pourquoi nous utilisons le moins d’énergie possible lors de la transformation des matériaux en nouveaux produits. C’est toujours une expérience. Ces grumeaux de plastique que nous avons découverts peuvent être transformés en étagères uniques, en bougeoirs, en miroirs, en serre-livres, en tables d’appoint. 


Quel type de conception ou d’approche constituent l’avenir du design selon vous ?


Simone Post : Je constate que les petites productions ont de nouveau de plus en plus de valeur. Comme la contrepartie d’une industrie de masse bon marché. Je pense que dans les petits studios, il est primordial de trouver des réponses à ces grandes questions. On peut montrer la voie et servir d’exemple pour l’avenir. J’espère que cela permettra au public de prendre toujours plus conscience du coût réel de la fabrication d’un objet en termes de main-d’œuvre, de pollution, de transport, de matériaux et de déchets. Et les gens aimeront d’autant plus nos produits. 



L’avenir du design, c’est le recyclage, selon Thier &van Daalen

Thier & van Daalen : Les projets centrés sur la réutilisation de matériaux. L’idée que vous pouvez créer des objets qui durent, même à partir des déchets issus de la consommation de masse. Des objets qui offrent de nouvelles perspectives au consommateur et à l’industrie. Et qui prouvent que les déchets peuvent être beaux s’ils sont traités correctement.

____________________

Explorez nos ventes de design qui rassemblent un éventail d’objets du XXIème siècle. Ou inscrivez-vous comme vendeur


À découvrir Design & Vintage


Vous aimerez peut-être aussi :


Les dernières tendances du monde du design contemporain

Histoire du design du XXème siècle et de ses principaux décors


La fille aux 1 000 visages : l’histoire de Fornasetti


Créez gratuitement votre compte
Sur Catawiki, vous serez surpris par l’impressionnante sélection hebdomadaire d’objets d’exception que nous proposons. Inscrivez-vous dès aujourd’hui et découvrez nos ventes aux enchères hebdomadaires organisées par notre équipe d’experts reconnus.
Avez-vous déjà un compte Catawiki ? Connectez-vous
Partagez cette page
Close Created with Sketch.
Pas encore inscrit(e) ?
En créant gratuitement votre compte Catawiki, vous pourrez faire des offres sur n’importe lesquels de nos 65 000 objets d’exception proposés en vente chaque semaine.
Inscrivez-vous maintenant