Interviews

Comment Catawiki a élargi les opportunités du street artiste FAKE

Écrit par Marieke | Publié le 10 octobre 2021

Par un après-midi ordinaire, Manuel, street artiste connu sous le nom de FAKE, est tagué sur Instagram par un fan qui vient d’acheter l’une de ses œuvres. Comme il travaille généralement avec des galeries et n’a jamais eu de contact direct avec cette personne, il est curieux de savoir comment cette œuvre en particulier a bien pu arriver entre ses mains. La réponse ? Vous l’avez peut-être devinée : grâce à Catawiki. Cette rencontre lui a ouvert une toute nouvelle manière de partager son art dans le monde entier.

Son parcours en tant qu’artiste a débuté en 2006, quand il est tombé sous le charme d’une œuvre au pochoir bleu d’une maison de disques, quelque part dans les rues de sa ville natale d’Amsterdam. « Le jour même, j’ai acheté des couteaux et du carton, et j’ai commencé à couper », se souvient-il. Depuis, son travail et ses créations ont beaucoup évolué ; et ont rencontré un franc succès. Aujourd’hui adoré par les fans, ses pairs et les amateurs d’art du monde entier, l’artiste nous accueille dans son atelier inondé de lumière, entouré de son travail épuré et coloré. 


STREET ART

« Le street art n’est pas un style unique » explique Manuel, en commentant ses pochoirs. « Il existe beaucoup de techniques différentes et chacun a son propre style. L’utilisation de pochoirs me plait parce que c’est un support [grâce auquel] je peux mettre n’importe quelle image sur n’importe quelle surface. » Des murs aux toiles, en passant par les t-shirts ou les voitures, tous ont déjà été marqués par les œuvres de FAKE au fil des ans. Oscillant entre le légal et l’illégal, il a fini par trouver son juste milieu.

Dans l’ombre comme dans la lumière, son travail s’efforce de véhiculer un sens profond : « J’essaie toujours de raconter quelque chose ». C’est naturel pour lui. Inspiré par tout ce qui l’entoure, son prochain sujet pourrait aussi bien être sa vie amoureuse qu’un événement vécu par un ami proche, ou, plus généralement, ce qui se passe dans le monde. On l’a vu avec la pandémie début 2020. Comme pour beaucoup d’autres artistes, cette crise a vu naître chez lui une grande instabilité financière, mais aussi une lueur d’espoir : du temps et de l’espace pour prendre du recul sur les temps difficiles, par le biais de l’art.


SUPER NURSE

Témoin du chaos provoqué par la pandémie, Manuel fut en admiration devant les travailleurs de la santé en première ligne. Comme une ode à leur dévouement désintéressé, il a créé « Super Nurse », une peinture représentant une infirmière portant un masque avec un « S » de Superman. Les demandes ont rapidement afflué du monde entier : des personnes demandant la permission de partager ou de publier son œuvre. D’instinct, il a décidé de faire un geste audacieux en la rendant accessible à tous en téléchargement gratuit sur son site web. 

Le lendemain matin, il est récompensé par des milliers de téléchargements, son œuvre est projetée sur un hôpital de New York, elle fait les couvertures de journaux et est partagée par les travailleurs de première ligne à travers le monde. Ce qui devait être un humble hommage est devenu son œuvre la plus célèbre. 



THE THIRD WAVE

« Le street art a tendance à tout relativiser et à tout mettre en perspective », poursuit Manuel. « Il met en exergue l’essence de ce qui se passe dans le monde, que ce soit l’accumulation de papier toilette ou la célébration des héros. »

Quand la troisième vague de l’épidémie frappait l’Europe en 2021, la réaction de Manuel face aux événements avait naturellement évolué, tout comme son art. « Toutes mes œuvres sur la pandémie marquent un moment précis », déclare-t-il. « 'The 3rd Wave' est inspirée du mot « wave » (« vague ») repris par tous les médias. Comparée à 'Super Nurse', elle est un peu plus sinistre mais toujours avec une touche d’humour. »

Manuel a réalisé un tirage à la main de 'The 3rd Wave' en exclusivité pour Catawiki, avec huit des neuf exemplaires au total mis en vente juste à temps pour la saison des fêtes 2021.


____________________

Intéressé par l’achat d’une œuvre de street art ? Parcourez ici nos dernières ventes ou inscrivez-vous comme vendeur sur Catawiki.

À découvrir Street art


Vous aimerez peut-être aussi :

Conseils aux street artists pour la vente de leurs œuvres en ligne

Tout ce que vous devez savoir pour investir dans le street art

L’influence des ventes en ligne sur le street art


Créez gratuitement votre compte
Sur Catawiki, vous serez surpris par l’impressionnante sélection hebdomadaire d’objets d’exception que nous proposons. Inscrivez-vous dès aujourd’hui et découvrez nos ventes aux enchères hebdomadaires organisées par notre équipe d’experts reconnus.
Partagez cette page
Close Created with Sketch.
Pas encore inscrit(e) ?
Créez gratuitement un compte et découvrez chaque semaine 65 000 objets d'exception proposés en vente.
Inscrivez-vous maintenant